7 oct. 2009

Dans l'intimité de Jean-Jacques Henner

En attendant la réouverture prévue pour le 7 novembre prochain du musée national Jean-Jacques Henner, à Paris, fermé pour travaux depuis quelques années, Internet nous offre l'occasion de repartir à la découverte de ce peintre d'origine alsacienne (1829-1905) qui connut une grande notoriété au XIXe siècle tout en restant à l'écart des mouvements artistiques de son temps. Mais pas de sa vie mondaine. Portraitiste et dessinateur hors pair, son nom reste attaché à ses peintures de jeunes femmes rousses et vaporeuses.
Qui mieux que Diane Drubay from BUZZEUM pouvait orchestrer la communication en ligne de l'événement, elle-même qui semble sortie droit d'une toile de Maître de cette époque. Notre jeune consultante de web marketing muséal - qui ne connaît son passionnant blog sur l'univers web des musées ? - a mis, pour l'occasion, tout son talent au service de la Direction des Musées de France. Lancement d'un blog magazine original quant à l'approche d'un artiste puisqu'il nous propose, non seulement de découvrir son oeuvre mais aussi l'homme et à travers lui, toute son époque. Le site www.henner-intime.fr assume, comme le nom l'indique, un petit côté people : "porte ouverte sur la vie de l’artiste mais aussi de l’homme, de l’amateur d’art et de femmes"... On nous promet même des "détails croustillants". Exhumation dans les archives du musée de photos, documents rares, extraits de journaux intimes etc. Le blog nous dévoile aussi les coulisses de la réouverture du musée, travaux et événements de presse.
Parallèlement, ouverture d'une page JeanJacques Henner sur Facebook, une seconde plus centrée sur le musée. Enfin, un compte Flickr alimenté de photos variées. De quoi se nourrir avant la réouverture du lieu. Et d'en être impatient...



Le musée national Jean-Jacques Henner, ouvert en 1924, se situe dans l'atelier du peintre Dubufe (1853-1909), un proche de l'artiste. Au 43 avenue de Villiers, Paris XVIIe.
:: www.henner-intime.fr


Jean jacques hennerenvoyé par emiliacartier

Aucun commentaire:

Publier un commentaire